The Surface Engineers

Glossaire

PVD

Dépôt physique en phase vapeur. La matière est transportée sous forme de vapeur à partir d'une cible sur la pièce à revêtir. L’azote est souvent utilisé comme gaz réactif. La température de dépôt est généralement comprise entre la température ambiante et 550 °C.

CVD

Dépôt chimique en phase vapeur. Les atomes métalliques sont exclusivement issus de phases gazeuses, véhiculés par des molécules complexes. L’azote est souvent utilisé comme gaz réactif. La température du substrat est généralement comprise entre 800 et 1050 °C.

PACVD

Dépôt chimique en phase vapeur assisté par plasma, la décomposition s’obtient en phase gazeuse, mais la température du procédé est abaissée à une température comprise entre 200 et 550 °C.

CVA

Procédé d'aluminisation réalisé chimiquement sous phase vapeur dans le but de renforcer la résistance à l'oxydation et à la corrosion à haute température.

DLC, (Diamond Like Carbon) carbone adamantin

Appellation selon la norme VDI 2840:

  • a-C:H Carbone amorphe hydrogéné avec une structure sp2/sp3
  • ta-C:H Carbone amorphe hydrogéné avec une liaison dominante sp3
  • ta-C Carbone amorphe Tétraédrique non hydrogéné avec une liaison dominante sp3 (Tetrabond™)

ADLC (Amorphous Diamond Like carbon)

Carbone Amorphe Adamantin est un revêtement Ionbond a-C: H qui est produit à l’aide d’un plasma radiofréquence. L’avantage de cette technologie est qu’un substrat non conducteur électrique peut tout de même être revêtu.

Adhérence

L'adhérence est mesurée par une indentation Rockwell. On vient observer l’empreinte réalisée par une pointe diamant de 200 µm de rayon et 120° de cône sous une force définie. L'image est analysée et les résultats sont comparés à un classement de référence HF1 à HF6. Cette mesure est semi-quantitative. La mesure ne résulte pas de la liaison entre la surface et la première couche de revêtement, mais de la réponse mécanique du revêtement ainsi que du substrat sous la charge. Le test d'adhérence est effectué conformément à la norme VDI 3198.

Dureté

Les dépôts de couches minces présentent généralement une dureté beaucoup plus élevée que le substrat. Les mesures de dureté classiques reposent sur une empreinte profonde. Pour des couches minces, il n’est possible de mesurer la dureté du film que par une profondeur d’indentation sensiblement inférieure à l'épaisseur du film. Le moyen de mesure de dureté normalisé est le test de dureté Vickers utilisant un diamant en forme de pyramide appliqué avec une charge de 20 mN par exemple.

Epaisseur

L'épaisseur de la couche mince est généralement comprise entre 0,5 µm (revêtements décoratifs) et 10 µm (CVD). L'épaisseur du film est déterminée par la mesure d’une empreinte obtenue par le frottement d’une bille sur un coupon (Calotest). L’épaisseur du revêtement peut être calculée à partir de l’image de l’empreinte générée.

Coefficient de frottement

Le coefficient de frottement peut-être mesuré de différentes manières. Généralement, le coefficient de frottement est mesuré à sec, sous atmosphère ambiante contre un échantillon plat non revêtu.

Rugosité de surface

La rugosité de surface peut-être caractérisée par de nombreux paramètres. Les deux suivants sont généralement considérés comme les plus pertinents:

  • Ra, la rugosité de surface moyenne mesurée sur une longueur de 40 mm
  • Rp, la hauteur du pic maximal

Crosscut™

Nom commercial des revêtements Ionbond AlCrN destinés aux outils de coupe

Hardcut

Nom commercial des revêtements Ionbond TiSiN destinés aux outils de coupe

Maximizer

Nom commercial des revêtements Ionbond AlTiN destinés aux outils de coupe

Ionbond™

Nom commercial des revêtements destinés aux outils de coupe et aux outils de frappe de découpe et d’injection

Bernex™

Nom commercial des revêtements CVD Ionbond et équipements CVD.

Decobond™

Nom commercial Ionbond des revêtements PVD décoratifs

Tribobond™

Nom commercial Ionbond des revêtements pour les composants mécaniques

Diamondblack™

Nom commercial des revêtements décoratifs Ionbond DLC ou ADLC destinés aux de produits de luxe

Tetrabond™

Nom commercial des revêtements Ionbond DLC sans hydrogène utilisé pour l’usinage des matériaux composite et des aluminiums chargés.

Le revêtement Tetrabond™ est obtenu par la technologie arc PVD. Le processus a été développé par Ionbond et permet la réalisation d’un dépôt très dur DLC (Diamond Like Carbon) Carbone Adamantin, exempt de particules et d’hydrogène.

Recherche le site Ionbond le plus proche